EDITO N°18 du 12 mars 2018

17
EDITO N°18
Du 12 mars 2018
La population mondiale continue de croitre. L’humanité devrait augmenter d’un tiers d’ici à 2050, passant de 7,5 milliards actuellement à 10 milliards. L’un des grands changements à venir est l’accroissement de la population de l'Afrique.


Comptant 1,2 milliard d’habitants en 2017, le continent devrait avoisiner les 2,5 milliards en 2050. Sa population pourrait quadrupler pour atteindre 4,4 milliards en 2100. Alors qu’un homme sur six vit aujourd’hui en Afrique, plus d’un sur trois y vivrait dans un siècle. Dans cet Editorial, Jean-Jacques Seymour, Journaliste Editorialiste à BZD-TV parle de la surnatalité qui est devenue une bombe humaine en Afrique. Il analyse la croissance de sa population qui est encore lourdement impactée par la tradition et la pauvreté.
[VOIR L'EDITO]

EDITO N°17
Du 5 mars 2018
Le film Black Panther célèbre la culture noire et son universalité à travers un synopsis originale dans un pays africain technologiquement avancé : le Wakanda.


Depuis sa sortie le 16 février dernier, aux Etats-Unis, Black Panther a déjà dépassé 400 millions de dollars de recette. Après deux semaines, ce film a pratiquement égalé le record détenu, depuis 2015, par Le Réveil de la Force (Star Wars), avec 117 millions de dollars au box-office.

Jean-Jacques SEYMOUR, Journaliste-éditorialiste à BZD-TV, jette ici un regard sur Black Panther qui fait couler en ce moment beaucoup d’encre et de salive.
[VOIR L'EDITO]

EDITO N°16
Du 26 févr. 2018
L’ONG britannique Oxfam au cœur d'un scandale sexuel en Haïti.


L'ancien directeur d'Oxfam en Haïti, au centre d'un scandale mondial d'abus sexuels. Il avait reconnu avoir eu des rapports tarifés avec des prostituées dans des locaux financés par l'organisation, selon un rapport établi en 2011 par l'ONG à l'issue d'une enquête interne et rendu public lundi 19 février 2018.
Avec deux autres responsables de l'organisation, le Belge Roland van Hauwermeiren, 68 ans, avait dû démissionner à la suite d'allégations selon lesquelles les trois hommes avaient acheté les services de jeunes prostituées lors de leur mission en Haïti, après le séisme dévastateur de 2010.
L’affaire fait en ce moment grand bruit en Grande Bretagne et dans le monde. Jean-Seymour, Journaliste Editorialiste à BZD-TV et BZD-Radio Monaco Côte d’Azur, donne son avis sur ce « scandale sexuel »...
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°15
Du 16 févr. 2018
Jacob Zuma a annoncé sa démission de la présidence sud-africaine, mercredi 14 février. Elu président pour la première fois en 2009 puis réélu en 2014. En 2017, il avait perdu la présidence du Congrès National Africain (ANC) au profit du vice-président du parti, Cyril Ramaphosa.


Le mandat de Jacob Zuma a été marqué par la corruption et les scandales judiciaires à répétition.

L’ANC exigeait depuis mardi 13 février qu’il quitte ses fonctions et avait prévenu qu’un vote de défiance serait organisé jeudi 15 février s’il s’obstinait à se maintenir au pouvoir.

Finalement sa démission est intervenue quelques heures après la perquisition effectuée par la police au domicile de la famille Gupta, richissime famille d’origine indienne accusée d’avoir profité de sa proximité avec Jacob Zuma et d’être au centre des affaires de corruption qui ont émaillé son passage à la présidence.

Jean-Jacques SEYMOUR, Editorialiste à BZD-TV et BZD-RADIO, jette un regard critique sur les deux mandats mouvementés de Jacob Zuma, le désormais ancien président sud africain..
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°14
Du 3 févr. 2018
Le président Emmanuel Macron a proposé le 16 janvier dernier, à Alain Mabanckou de collaborer avec Leïla Slimani pour contribuer aux travaux de réflexion autour de la langue française et de la francophonie.


L'écrivain congolais a refusé l’offre du président français dans une lettre ouverte où il a exposé sans faux-fuyant toutes les lacunes qu’il reproche au concept actuel de la francophonie.

L’auteur met notamment en lumière le silence coupable de cette organisation face aux régimes autocratiques, les élections truquées, le manque de liberté d’expression sur le continent mais également les accointances avec les dirigeants des républiques bananières qui décapitent les rêves de la jeunesse africaine.
Dans cet Editorial, Jean-Jacques Seymour relève les points saillants de la lettre ouverte d’Alain Mabanckou qui dénonce justement une Francophonie devenue trop institutionnelle.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°13
Du 26 jan. 2018
Le 22 janvier dernier, le sénateur et ancien footballeur George Weah, âgé de 51 ans, est devenu officiellement, le nouveau président du Liberia devant plus de 35 000 personnes et plusieurs Chefs d’Etats et de gouvernements africains.


Depuis 70 ans, c’est la première fois, qu’une alternance se fait de façon démocratique au Libéria, dans ce pays de l’Afrique de l’ouest qui compte 4,614 millions d’habitants.

George Weah a choisi comme vice-présidente, Jewel Howard-Taylor, ex-femme de l’ancien chef de milice puis président (1997-2003) Charles Taylor et influente sénatrice du Bong.

Dans cet Editorial, Jean-Jacques SEYMOUR revient sur l’histoire mouvementée du Liberia, première nation d'Afrique à avoir obtenu son indépendance en 1847.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°12
Du 19 jan. 2018
En Tunisie, le mois de janvier 2018 est toujours propice aux mobilisations, à cause d’un certain janvier 2011 qui rappelle le printemps arabe. Mais cette fois-ci, les manifestations ont touché simultanément tout le territoire national tunisien.


Impulsée essentiellement par des jeunes, cette explosion de colère s’est brusquement développée dans la foulée de la mort, le 8 janvier, d’un manifestant dans la grande banlieue de Tunis, précédée deux jours plus tôt du suicide d’un jeune chômeur près de la frontière algérienne.

Entre le lundi 8 et le jeudi 11 janvier dernier, certaines de ces mobilisations se sont transformées en émeutes, en particulier la nuit: heurts violents avec la police, blocages de routes, destruction de bâtiments officiels, scènes de pillages.

La Tunisie vit en ce moment une situation sociopolitique difficile. Jean-Jacques Seymour, Journaliste-Editorialiste à BZD-TV, jette un regard avisé sur ce qui se passe en ce moment dans ce pays de l’Afrique du nord.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°11
Du 13 jan. 2018
Accusé de propos racistes, Donald Trump a reconnu vendredi 12 janvier, avoir tenu un discours musclé mais a laissé entendre qu‘il n‘avait pas parlé de l‘immigration en provenance de « pays de merde » ainsi que l‘ont rapporté deux sources


Malheureusement pour le président américain, le sénateur démocrate Dick Durbin, qui participait jeudi 11 janvier, soir à une réunion sur l‘immigration pendant laquelle le président américain a tenu ces propos, a certifié clairement, par la suite que Donald Trump avait bel et bien employé l‘expression controversée « pays de merde » faisant allusion à Haïti et à l’Afrique.

Jean-Jacques SEYMOUR, Journaliste-Editorialiste à BZD-TV, analyse ici la sortie « raciste » de Donald Trump.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°10
Du 6 janv. 2018
Depuis son indépendance le 15 août 1960, le Congo Brazzaville ancienne colonie française n’a jamais vraiment connu la paix.


Il y a en ce moment dans ce pays, une centaine de prisonniers politiques dont les plus illustre sont deux anciens candidats à la présidentielle mouvementée de 2016 : l’ancien chef d’état-major, le général Jean-Marie Michel Mokoko (détenu depuis mi-juin 2016) et André Okombi Salissa (détenu depuis fin janvier 2017), ancien ministre passé à l’opposition.

Le chef de l’Etat congolais Denis Sassou-Nguesso au pouvoir depuis plus de 27 ans n’est pas prêt de le quitter. Il a d’ailleurs changé la constitution en 2015 pour le conserver.

La corruption, le népotisme, la mauvaise gouvernance et la guerre dans la région du Pool minent le pays. Jean-Jacques SEYMOUR, Journaliste-Editorialiste à BZD-TV, analyse la situation sociopolitique dans ce pays d’Afrique centrale.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°9
Du 23 déc. 2017
Depuis trois mois des milliers de togolais descendent dans les rues de plusieurs villes du pays, pour réclamer le départ du président Faure Gnassingbé.


Les partisans de 14 partis d’opposition demandent également une limitation rétroactive du mandat présidentiel.
Le chef de l’Etat est à la tête du Togo depuis 2005, date à laquelle il a succédé à son père, le général Gnassingbé Eyadéma, qui a dirigé sans partage le pays pendant 38 ans. Jean-Jacques Seymour, Journaliste-Editorialiste à BZD-TV analyse la situation sociopolitique au Togo, ce pays d’Afrique occidentale.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°8
Du 15 déc. 2017
Le Togolais Kako Nubukpo, un anti-F.CFA, a été démis de ses fonctions au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Un limogeage qui ne serait pas le fait d'un simple hasard.



Un livre incendiaire contre la monnaie décriée de 16 pays africains, une tribune contre le silence des chefs d’Etat sur le franc CFA, une critique de la condescendance d’Emmanuel Macron dans son grand oral de Ouagadougou le 27 novembre dernier.

Difficile de ne pas penser à la « Françafrique » : ses prises de position contre ce qu’il théorise comme la «servitude volontaire» lui ont coûté son poste au sein de l’OIF.

Jean-Jacques SEYMOUR, Journaliste-Editorialiste à BZD-TV, dénonce justement le limogeage de l’OIF, de cet ancien ministre qui avait été contraint de démissionner du gouvernement togolais.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°7
Du 11 déc. 2017
Pour son premier discours de politique africaine, Emmanuel MACRON a choisi l'université de Ouagadougou, capitale du « pays des hommes intègres ». Il s'y est exprimé le 28 novembre dernier devant 800 d'étudiants de l’Université Joseph Ki Zebo, dans une ambiance surchauffée.

Le chef de l'Etat français s’est livré un exercice périlleux et inédit de questions-réponses. Dans son discours de 3 heures, Emmanuel Macron a voulu redorer l'image écornée de la France dans ses ex-colonies. Il a également proposé une vision rénovée des relations franco-africaines, hautement sensibles à plus d'un titre. Selon lui, il n’y plus de « politique africaine de la France ».

Sur ce continent avec lequel la France a toujours entretenu des relations complexes, les propos des présidents français sont l’objet d’une attention particulière. Jean-Jacques SEYMOUR, journaliste Editorialiste à BZD-TV fait justement une analyse du discours d’Emmanuel MACRON.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°6
Du 25 Novembre 2017
Après trente-sept ans au pouvoir, Robert Mugabe a finalement émissionné mardi 21 novembre 2017
C’est une date à retenir. Les jours du leader charismatique de la Zanu PF et héros de la guerre de libération du Zimbabwé, Robert Mugabe, était compté au palais présidentiel d’Harare.

L’Assemblée Nationale était en train d’engager une procédure de destitution, quand Mugabe a démissionné. Le vieux Bob a perdu tous ses soutiens dans l’armée et la Zanu PF qui l’a d’ailleurs exclu du parti. Les raisons de ce lâchage en règle, sont proches et lointaines. Jean-Jacques SEYMOUR, Journaliste-Editorialiste à BZD-TV, analyse justement la situation au Zimbabwe après la prestation du nouveau Président.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°5
Du 10 nov. 2017
Limogeage du vice-président zimbabwéen.
Emmerson MNANGAGWA, considéré comme l'un des successeurs potentiels du président Robert MUGABE, a été limogé, lundi 6 novembre, par celui-ci. Emmerson MNANGAGWA, 75 ans, surnommé "le crocodile", essuyait depuis des semaines les vives critiques de proches du président, dont la première dame Grâce MUGABE, qui lui ont reproché de prétendre avoir été victime en août d'une tentative d'empoisonnement. Son départ forcé intervient au moment où la guerre pour la succession du président, âgé de 93 ans, fait rage au sein du parti au pouvoir, la Zanu-PF, même si Robert MUGABE a déjà annoncé qu'il briguerait un nouveau mandat en 2018. Justement, Jean-Jacques SEYMOUR, Journaliste Editorialiste à BZD-TV, met en lumière l’attitude du vieux président zimbabwéen qui veut mourir au pouvoir.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°4
Du 26 octobre 2017
Depuis plusieurs semaines, le Média français en ligne, Médiapart dénonce le complot international contre l'ancien président ivoirien, Laurent GBAGBO.
Jean-Jacques SEYMOUR, Journaliste Éditorialiste à BZD-TV , dénonce les pratiques malsaines de la Cours Pénale Internationale (CPI), en connections avec l'administration Sarkozy.
Dans cet Editorial, Jean-Jacques SEYMOUR, met également, en exergue, la partialité des juges de la CPI dans l'affaire Laurent GBAGBO.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°3
Du 6 octobre 2017
Jean-Jacques SEYMOUR met en lumière l’importance et les enjeux des relations sino-africaines.
L’irrésistible percée chinoise en Afrique suscite de vives controverses au sein de la communauté internationale. Levier à une future émancipation politique et économique du continent ou frein à son développement, voire facteur d’instabilité? Une approche prenant en compte la diversité des points de vue et les multiples dimensions de la relation sino-africaine permet de mieux en mesurer l’importance, les enjeux et les implications.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°2
Du 25 sept. 2017
Jean-Jacques SEYMOUR, Journaliste Éditorialiste à BZD-TV jette un regard critique sur la décision de l’État français de délivrer des visas gratuits entre les Comores et Mayotte.
[VOIR L'EDITO]
EDITO N°1
Du 8 sept. 2017
Jean-Jacques SEYMOUR, originaire de la Guadeloupe est un observateur attentif de la vie Caribéenne et Africaine. Éditorialiste à BZD-TV, il livre ici une réflexion sur le F CFA qui défraie en ce moment la chronique.
[VOIR L'EDITO]
VOTRE PUB SUR BZD-TV

Haut de page

Suivez nous sur…

Inscription à la Lettre d’information

BZD TV disponible sur…

Notre application sur Apple Store
Notre application sur Google Play